© Aurélien Mole
Cette publication s'intéresse aux pédagogies alternatives développées en France durant les années 1970-1990 dans des écoles « ouvertes » travaillant la question des rapports entre co-création et coéducation.

Les équipes pédagogiques dont il est question dans ce livre étaient persuadées qu'il fallait transformer radicalement le système scolaire pour contrevenir à la reproduction sociale et il·elle·s l'ont fait ! Véritable terreau d'inventions éducatives, relationnelles, institutionnelles, ces expériences ont beaucoup à nous apprendre aujourd'hui. Notamment au regard des pratiques artistiques coopératives et de co-création qui partagent avec elles un désir et des manières de faire, comme celui de la transformation sociale, la co-gestion, l'émergence de commun et la création collective. 

Le livre se construit dans un va-et-vient entre des témoignages et entretiens menés auprès des acteurs et actrices de cette histoire et des éléments de contextualisation et d'analyse ouvrant sur les pratiques artistiques de co-création. Figurent dans l'ouvrage un entretien avec Jean Foucambert, une discussion avec Rolande et Raymond Millot (école Vitruve, Paris et à la Villeneuve de Grenoble) et un texte inédit d'André Virengue, directeur pendant 20 ans de l'école Jacques-Prévert à Villeneuve d'Ascq. Une place importante est donnée à l'iconographie, partie prenante de la recherche. Elle permet notamment de découvrir des réalisations d'élèves ainsi que l'édition de journaux scolaires ou autres imprimés.
© Aurélien Mole
© Aurélien Mole